Avec Béatrice Vaillé, 56 rue Saint Amans, 34 160 Castries.              e mail : beatrice.vaille@yahoo.fr  –  t 06 22 11 82 28  –   Dates pour 2020 : 

 

Deux initiations différentes sont proposées en mathématiques de base. Pourquoi ? 

Au premier niveau, nous abordons les mathématiques uniquement quand le groupe a eu le temps d’intégrer le travail sur les perceptions conscientes, la grammaire de base, l’écoute, la lecture, l’écriture. Mes parents, Elisabeth et Joseph Vaillé, ont monté l’initiation SOS Math où les mathématiques de bases sont abordées en 2 jours.

Et comme de nombreux stagiaires m’ont demandé un approfondissement en mathématiques de bases sur une semaine, j’ai lancé cette formation qui vous permettra de prendre le temps d’assimiler vos fondamentaux, et d’aller plus loin en mathématiques que dans les autres initiations proposées. Une suite pourra être donnée pour aborder les mathématiques de collège, si vous le désirez.

Tout sera abordé par la manipulation, le rapport systématique avec la réalité, et la correspondance entre manipulation, raisonnement, et écriture mathématique.

Nous commencerons chaque séance par une activité de mise en route, pour favoriser votre attention et votre réflexion. 

1- Les prérequis : – être à l’aise dans l’espace, latéralisation – avoir le geste conscient – avoir la vue consciente – être capable d’analyser des données, exploiter correctement la lecture d’un énoncé – comparaison, conservation de la quantité

2 – La numération : – avec les doigts, avec des objets – en utilisant des allumettes

3 – Les opérations de base : – l’addition – la multiplication – la soustraction – la division – le sens de la virgule. Quand faut-il arrondir le résultat pour garder un nombre entier ? A combien de décimales s’arrêter ? – la règle de trois – les pourcentages  – et, selon le niveau du groupe, les fractions : opérations et simplifications de fractions (sinon,  cela sera abordé en détail dans la formation niveau collège).

 

Il s’agit de rendre claire chaque étape du raisonnement. Les mathématiques, quand elles sont faites à chaque instant  en rapport à la réalité, en faisant la relation entre la manipulation, l’écriture et l’opération, s’avèrent très simples à comprendre et à utiliser.

 

Une stagiaire venue effectuer un stage individuel de déblocage en mathématiques cet été s’est exclamée, à chaque fois qu’elle a pu me dire elle-même la règle: « Ah, c’est si simple que ça? C’est ça, la logique mathématique? Moi qui ne me suis jamais crue logique! » Elle avait quand-même fait des études supérieures en français, latin, grec ! Pas logique, la dame ? Travailler en latin demande une logique et une méthode remarquables. Elle n’avait simplement pas eu la chance d’accéder à la logique mathématique. 

A bientôt, n’ayez crainte, ce sera tout simple.