Ma mère, Elisabeth Vaillé- Nuyts, ayant constaté le niveau catastrophique d’anglais en France, a formé, avant l’heure, des petits groupes d’enfants pour apprendre les bases grammaticales en vécu avant l’entrée en sixième. J’ai intégré le premier groupe qu’elle a formé. Après quoi, je suis rentrée en sixième avec un niveau de cinquième fin de premier semestre, à la suite d’un court séjour familial en Angleterre. Puis, à chaque grande vacance, j’ai effectué un séjour en immersion totale chez son amie anglaise et travaillé à temps partiel dans une boutique d’habillement (emploi réservé à des mineurs). Par ailleurs, ma mère, ancienne traductrice de conférences internationales, nous a transmis les joies de la belle traduction, ce qui permet d’obtenir les subtilités de la langue.

Ensuite, en 93-94, j’ai travaillé aux Etats Unis, auprès d’enfants en grandes difficultés: dyslexiques, dyspraxiques, enfants violents, autiste, épileptique, première de classe renfermée au caractère particulièrement difficile… J’ai commencé à mettre au point des outils d’aide très efficaces, et à mon retour, je me suis associée à ma mère pour continuer à mettre au point, avec elle, la méthode NUYTS.

Enfin, j’ai enseigné l’anglais économique et commercial en BTS (en parallèle de mes cours particuliers) en utilisant la méthode Nuyts, qui s’intègre facilement au pilotage d’une classe. J’y ai également utilisé les techniques de notre ancien professeur d’espagnol, qui savait très bien suivre chacun de ses 45 élèves à son rythme, et nous a donné un espagnol courant en deux ans. J’ai pu sortir TOUS mes étudiants de la dyslexie, mes schizophrènes de leur schizophrénie, et deux autistes sur trois en un trimestre. J’ai même appris à une sourde à lire l’anglais sur les lèvres et à rentrer dans la langue, qui jusque là, se résumait à des règles indigestes, et des exercices de grammaire et de conjugaison. Sachez qu’en deux ans, on peut faire récupérer le français à ses élèves ET l’anglais: en deux ans, je leur ai fait récupérer leurs lacunes de primaire et les ai amenés au niveau BTS: aucun de mes étudiants n’a eu en dessous de 14/20 au BTS. J’ai obtenu, de loin, les meilleurs résultats dans l’académie de Montpellier. Si on prend le temps d’asseoir ses bases, on décolle.

 

J’ai monté cette formation à la suite de demandes répétées de stagiaires: un stage d’anglais, pas à pas, pour se débloquer tranquillement, à son rythme. Ma mère forme les professeurs en deux jours, moi, je m’occupe de vous.

 

Au programme:

      – exercices de concentration et d’analyse, pour lancer le cerveau

      – verbes d’action, to be, to have

      – can, must, have to

      – adjectifs, adverbes

      – propositions de directions

      – quelques relatifs (pas tous à la fois!)

      – présent progressif, présent simple, present perfect

      – prétérit

      – affirmation, négation, interrogation

      – écoute, écriture, lecture en anglais

 

Date: du 13 au 17 janvier 2020

Formatrice: Béatrice Vaillé

Téléphone: 06 22 11 82 28

Mail: beatrice.vaille@yahoo.fr