Avec Elisabeth Vaillé/Nuyts (ex traductrice de conférences internationales, puis professeur d’anglais), 20 chemin des prés, 34820 Teyran  – t 04 67 10 83 54 – e mail :  joseph.vaille@wanadoo.fr – Dates : 26 et 27 juillet 2021  

Ce stage s’adresse aussi bien aux enseignants qu’aux parents désireux d’aider leurs enfants.

Pour qu’on aime une langue vivante, il faut qu’elle soit vivante. Voilà pourquoi je vous propose de travailler avec moi l’anglais en vécu, tel que je l’ai mis en place il y a plus de 20 ans pour des classes de CM, en utilisant beaucoup d’activités ludiques axées sur les perceptions (I can see, hear, feel…). Nous verrons le verbe être existentiel, puis la forme progressive, qui, quand elle est travaillée en vécu, permet à l’être de sortir de sa bulle et de se percevoir acteur de ses actions. Le verbe avoir, les possessifs et le cas possessif. On apprend plus facilement à intégrer les bases d’une langue en les utilisant dans des phrases personnelles et dans toutes sortes de jeux. Vos jeunes aimeront l’anglais si vous le travaillez ainsi.

En travaillant ainsi l’anglais en vécu à partir de la perception consciente du monde qui nous entoure, de la perception consciente de soi acteur, différent des autres mais pouvant agir en lien avec les autres, on construit des êtres autonomes, ouverts aux autres et heureux de vivre. C’est par ma pédagogie de l’anglais en vécu, mise au point pour des enfants de CM 2, que j’ai compris l’impact de l’apprentissage d’une langue sur la psychologie de l’être en construction. C’est de là que ma « Grammaire Structurante » est née. Si vous voulez épanouir des enfants, ouvrez-les à une pédagogie vivante.

Durée : 2 jours de 5 heures.

Coût : 250 €/personne, dont 100 € d’arrhes à l’inscription. Pour ceux qui le désirent une troisième journée peut être prévue pour un supplément de 100 €.